Tapis antiques Savonnerie

View Our Entire Collection of Antique French Rugs and Carpets

Les Tapis Antiques de la Savonnerie

Tapis Antiques Savonnerie – Au début du 17e siècle, un tisserand nommé Pierre Dupont a voyagé au Levant. A son retour, il affirmait avoir découvert la technique de fabrication des tapis turcs. Les tapis d’Orient étaient extrêmement chers au temps Bourbon, et une manufacture française qui pourrait créer le même type de tapis pourrait baisser le prix de manière significative. Henri XI de France – le monarque régnant de l’époque – profita des compétences de Dupont et créa un atelier pour lui au Louvre. En 1627, le roi Louis XIII fonda une manufacture pour Dupont et son apprenti, Simon Lourdet, sur le site d’une ancienne fabrique de savon dans le 16e arrondissement de Paris (aussi connu sous le nom du Quai de Chaillot). Le nom “Savonnerie” est né du mot français “savon”. Dupond et Lourdet travaillaient ensemble, tissaient des tapis avec un brevet royal pour le roi et les autres nobles, jusqu’à ce qu’ils se brouillent et se séparent. Lourdet est allé à Chaillot tandis que Dupond est allé à l’atelier du Louvre, même si les deux ont continue de faire des tapis Savonnerie.

La découverte de Dupont était une ancienne technique de tissage appelée le nœud Ghiordes. Le Ghiordes est le plus ancien nœud connu utilisé dans la production de tapis. Il se compose d’une structure symétrique obtenue en passant un seul fil de trame au-dessus de deux fils de chaîne, en tirant à travers avant de sélectionner le fil pour créer la pile. Le nœud Ghiordes est caractéristique des tapis turcs. Cette technique de tissage a créé plus de structure durable que les tapisseries créées par les tisseurs européens. Les tapisseries étaient accrochées sur les murs, tandis que les tapis français de style turc étaient suffisamment solides pour supporter le passage des individus. Les tapis de la Savonnerie ont aussi servi comme gros cadeau diplomatique de la part de Louis aux ambassadeurs étrangers entres autres. Il offrait une collection de musiques sur le thème des créations de la Savonnerie à l’ambassadeur du Siam qui sont restées intactes depuis des centaines d’années.

Les Tapis Antiques de la Savonnerie
Les Tapis Antiques de la Savonnerie

L’héritage de la manufacture de la Savonnerie était immense.  Les tapis sont restés la propriété exclusive des dirigeants français jusqu’en 1768. Durant ce même siècle, les dessins de la Savonnerie classique ont été mises à jour avec des couleurs plus claires et plus vives, et des motifs Rococo. La production de tapis de la Savonnerie a diminué dans la deuxième moitié du 18e siècle, jusqu’en 1805 lorsque les dessins ont été revu par Napoléon. 20 ans plus tard, l’atelier de la Savonnerie a fusionné avec la manufacture de tapis des Gobelins. Cela a marqué la fin de leur indépendance, bien que la production n’ait jamais été stable. Un certain nombre des premières conceptions de la Savonnerie existe encore aujourd’hui, après avoir survécu à la Fronde, à la Révolution française, et aux deux guerres mondiales. Ils ont réussis à suivre la mode en se réinventant du style de Louis XIV au style Rococo à l’Empire français du Art Deco et bien plus.

Les tapis antiques Savonnerie illustrent la grâce formelle et l’élégance de la conception classique européenne. Comme les tapis Aubusson, les Savonneries sont nés en France où le gout Européens se détourna pour un temps des tapis d’Orient à la fin du 18e siècle et au début du 19e. Nommé par les usines voisines qui produisent du savon, les tapis de la Savonnerie partageaient avec ceux d’Aubusson le goût néoclassique pour les fleurs et guirlandes de couleurs douces sur un champ d’ivoire dominant, sauf que celles-ci ont été faire sur une pile nouée plutôt qu’avec les technique de tapisserie. Plus tard, les tapis de ce type ont été fabriqué dans d’autres centres européens, notamment en Espagne.

Click Here to Learn Everything You Want to Know About Antique Rugs